LES ATTRIBUTS DES COUTEAUX


 

C’est la partie intermédiaire (lorsqu’il y en a une) située entre la lame et le manche. Elle peut être fabriquée de différentes manières, être massive (Fig 1) ou creuse (Fig 2).

Fig 1. Mitre massive : forgée, moulée ou soudée : elle contribue par son poids à bien équilibrer la «‚balance‚» entre lame et manche.

Fig 2. Creuse ou « cacole » : elle est constituée de deux parties creuses, soudées ou fixées avec un rivet. Le montage est rendu quasi invisible par le polissage.

mitre_2_dessins_legendes

C’est une pièce constituée d’une seule partie, creuse, qui est positionnée entre la lame et le manche. Elle sert souvent d’habillage.

C’est le prolongement de la lame servant à l’assemblage du manche. Elle peut prendre différentes formes.

p16_soie_4_dessins_legedes

 

Il peut être assemblé ou monté de plusieurs façons :
• à chaud (insertion) ou à froid (collage)

manche_fig1_legende
• traditionnellement, avec des côtes plaquées, en bois ou en plastique

Attribut Manche couteau Fig 2

• injecté, fixé par rivets traversants

Attributs manche Fig 3
• par moulage direct sur la soie, avec ou sans rivets «ŸdécoŸ»

p17_manche_fig4_nue

 

 

Rigide ou souple, étroite ou large, à tranchant lisse ou cranté, en acier inoxydable ou en acier dit «Ÿau carboneŸ», découpée ou forgée, avec ou sans mitre… Le choix de la lame sera défini par l’utilisation du couteau.

 

  • Lame, mitre et soie pleine forge (véritable «100% forgé»)

  • Lame découpée, mitre aluminium surmoulée

  • Lame découpée

  • Lame et soies découpées puis soudées

  • Lame à plat refoulé, mitre forgée